Close

Ce projet de réaménagement intérieur se situe dans un immeuble des années 1960 construit en béton armé aux détails et à la mise en œuvre soignés. Inchangé depuis sa construction l’appartement vétuste était d’une distribution assez classique avec des pièces cloisonnées aux ouvertures néanmoins généreuses sur l’environnement urbain végétalisé.
La commande portait sur la transformation de l’espace intégrant une pièce à vivre et une chambre agrandies, une cuisine semi-ouverte et un couchage d’appoint pour les invités.
L’ensemble de la structure porteuse ainsi que les différents points d’alimentations et d’évacuations des réseaux devant rester inchangés.
Nous avons envisagé le volume habitable de l’appartement comme un plan libéré au maximum pour profiter au maximum de l’espace et de l’aspect traversant de l’appartement.
Les différentes fonctions de vie sont intégrées dans des volumes distincts qui organisent l’espace.

Ces volumes sont constitués de bois tant pour la structure que pour l’enveloppe. Chaque usage est différencié par une essence de bois distincte ajoutant un contraste de matières. Ils fonctionnent comme des objets d’articulations entre les espaces.

Chaque « boîte » autonome se maintient à distance des façades pour laisser libre l’ensemble des grandes baies vitrées filant le long des balcons.
Un jeu de pentes en partie haute est mis en place de manière à détacher les volumes du plafond. Ils donnent l’impression d’avoir été glissés à l’intérieur du bâtiment. Ce travail de biais permet également de préserver l’entièreté de la perception du volume vide et d’en apprécier l’espace dégagé.

Les différents volumes en bois proposent chacun une fenêtre comme autant de cadrages intérieurs, formant des interconnexions entre les programmes et préservant des dégagements visuels vers les vues panoramiques des façades vitrées.

Un grand nombre de rangements, tablettes et autres aspérités d’usages sont optimisées dans les épaisseurs des parois de chacune des constructions intérieures. Chaque volume est ajusté dans ces dimensions de manière à offrir à la fois l’espace nécessaire à l’usage de la « pièce » mais aussi pour maximiser le volume négatif, vide principal à vivre.

Programme
Réaménagement d’un appartement
Lieu
Sceaux (92)
Maîtrise d'œuvre
h2o architectes
Maîtrise d'ouvrage
Privée
Superficie
85 m 2
Date
Livraison juillet 2016
Photos
Stéphane Chalmeau
Chargement...